S'identifier - S'inscrire - Contact

Calendrier

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Pour sortie de l'impasse politique, exigeons l'institution d'un référendum d'initiative citoyenne


La situation dans laquelle se trouve une partie importante des Français n’est plus supportable. Le Président des riches, loin de se mettre à la hauteur des exigences du peuple, continue à le narguer et persiste dans la défense des intérêts des classes supérieures et du MEDEF. → plus
Par Jean-Louis Brunati • Débat • Jeudi 13/12/2018 • 7 commentaires  • Lu 282 fois • Version imprimable

Un moment où tout peut basculer


Nous sommes à un moment critique. Soit le mouvement recule et la stratégie du pourrissement finalement marche. Macron aura perdu la prochaine élection mais il poursuivra son sale boulot. Soit le mouvement bascule et déferle. L'événement le plus important s'est produit hier au Puy en Velay. Le roi est nu et doit fuir entouré de sa garde rapprochée. Un déplacement officiel qui tourne à la déconfiture de l'exécutif, on n'en a pas beaucoup de souvenirs. Le 5 décembre 1980, en visite dans la Manche, à Valognes, dans un département qui lui est largement acquis, Giscard d'Estaing est accueilli par les pommes pourries que lui jettent les paysans. Les pommes de Valognes, c'était hier au Puy.
→ plus
Par Denis Collin • Actualités • Mercredi 05/12/2018 • 6 commentaires  • Lu 1000 fois • Version imprimable

MACRON DEMISSION! Voila l’exigence répétée le 1er décembre…

… Des champs Elysées à Paris aux villes et aux campagnes de France


La mobilisation des gilets jaunes samedi 1er décembre marque un tournant dans la situation politique du pays. Avec persévérance, voire obstination, sur tout le territoire national, des dizaines et des dizaines de milliers de travailleurs, salariés, retraités ou jeunes se sont rassemblés, ont tenu les barrages, occupé les rond-points, ont manifesté. Comme les samedis et les semaines précédentes, c’est la France du NON au référendum de 2005, la France opposée à Maastricht en 1992, qui relève la tête et fait entendre sa voix. Comme il avait déjà tenté de le faire la semaine précédente, le gouvernement a voulu réduire ces mobilisations à des affrontements qui ont eu lieu entre manifestants et forces de police à Paris, mais aussi à Toulouse, à Marseille, Nantes, Saint-Nazaire, Strasbourg… C’est ne rien comprendre, ou plus exactement ne rien sembler comprendre.
→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Lundi 03/12/2018 • 5 commentaires  • Lu 1267 fois • Version imprimable

Lettre au nouveau secrétaire général de la confédération FORCE OUVRIERE


Nous publions ci dessous la lettre que vient d'envoyer Denis Langlet, syndiqué FO, ingénieur retraité de la métallurgie, Secrétaire de l'Union Locale Force Ouvrière de Trappes et environs dans les Yvelines, à Yves VEYRIER, Secrétaire général de la confédération FORCE OUVRIERE, et qu'il adresse en copie à Frédéric Homez, secrétaire de la Fédération des Métaux, Dominique Ruffié, secrétaire général de l’UD FO des Yvelines et à tous ses amis dont nous sommes. Dans la situation actuelle, cette lettre met l'accent sur la question essentielle de la place et de la position des organisations syndicales dans le mouvement actuelle qui agite le pays. Lettre à lire et à diffuser le plus largement possible...

→ plus
Par Denis Langlet • Actualités • Lundi 03/12/2018 • 0 commentaires  • Lu 598 fois • Version imprimable

Quelle sortie de crise ?


Marine Le Pen propose que le président rencontre les chefs des partis politiques. Autant dire, sans le moindre esprit polémique, qu’elle démontre ainsi sa méconnaissance du mouvement car je doute qu’une telle réunion apporte un peu de lumière.

→ plus
Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Dimanche 02/12/2018 • 0 commentaires  • Lu 564 fois • Version imprimable

1968-2018


Le 17 novembre 2018, à 6 h 15 du matin, à un rond-point de Castelsarrasin, un homme s’active autour de sa camionnette où il a installé une sono. Sur le dos de son gilet jaune il a inscrit 1968-2018 et il lance le chant des partisans avant que ne s’exprime le responsable donnant les consignes de sécurité et achevant son bref discours par ces mots : «Macron démission».
→ plus
Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Dimanche 02/12/2018 • 0 commentaires  • Lu 466 fois • Version imprimable

Gloses marginales sur le programme européen de "La France insoumise"

Introduction


 Je livre ici quelques réflexions sur le programme de LFI pour l’élection au soi-disant « parlement européen » prévue au mai 2019. Aujourd'hui j'aborde l'introduction. → plus
Par Denis Collin • Actualités • Samedi 01/12/2018 • 0 commentaires  • Lu 838 fois • Version imprimable

La preuve par 6


 Au printemps dernier, après les 5 élections législatives partielles, je faisais le constat de l’échec de la France Insoumise qui ne voyait aucun de ses candidates et candidats élus (es). J’avais titré « La preuve par 5 », le meilleur résultat étant l’accès au 2ième tour du candidat de la Guyane. L’espoir pouvait exister avec la partielle de la 1ère circonscription de l’Essonne des 18 et 25 novembre derniers. Tel ne fut pas le cas.Et si comme le répète à satiété Jean-Luc Mélenchon, « le peuple avait toujours raison » ? → plus
Par Jean-Louis Ernis • Actualités • Samedi 01/12/2018 • 0 commentaires  • Lu 595 fois • Version imprimable

Gilets jaunes et débouché politique


La question est éternelle : quel rapport entre mouvement social et mouvement politique ? Je ne vais pas l’aborder sous l’angle théorique mais avec seulement quelques exemples concrets.

→ plus
Par Jean-Paul Damaggio • Actualités • Mardi 27/11/2018 • 2 commentaires  • Lu 887 fois • Version imprimable

« Macron démission »…

…mot d’ordre unificateur des gilets jaunes, de la france d’en bas.


Comme tout bon joueur de poker qui se respecte, Christophe Castaner, le ministre de l’intérieur, est coutumier du mensonge. Dans les cartes cela peut paraît-il rapporter gros. En politique, l’exercice est plus risqué. Ce 24 novembre, ses services ont dénombré 106 301 manifestants dans les rangs des gilets jaunes. Le trois cent unième laisse rêveur… Pour Paris, dés 12h15, le ministre lui-même annonçait la participation de 5000 personnes sur les champs Elysées… La bataille de chiffres est absurde. Les images parlent d’elles-mêmes et confirment l’impression ressentie sur place. Sur l’avenue elle-même comme dans les rues adjacentes, de l’Etoile au rond-point des champs, plusieurs dizaines de milliers - 25 à 30 000 au moins- se pressaient dès le matin pour converger sur la « plus belle avenue du monde ».
→ plus
Par Jacques Cotta • Actualités • Dimanche 25/11/2018 • 0 commentaires  • Lu 2305 fois • Version imprimable

L'Italie, c'est la France

et vis-versa


L’UE européenne, notamment sous la pression des dirigeants français (Le Maire, Macron qui parle de la « lèpre populiste », et leur porte-parole à Bruxelles, Moscovici) a engagé une épreuve de force avec le gouvernement italien de Conte en lançant une procédure disciplinaire pour déficit excessif. La mécanique des traités est en route. Pour avoir osé faire une partie de qu’ils avaient promis à leurs électeurs les dirigeants du gouvernement italien sont poursuivis par la police politique des euroinomanes. Quel est le crime du gouvernement Conte ? Afficher un budget en déficit de 2,4% du PIB ? Mais alors la France avec ses 2,8% devrait être poursuivie. Oui, mais rétorquent les procureurs-falsificateurs, l’Italie a une trop grosse dette avec 132% du PIB. Certes, mais on peut vivre avec une grosse dette publique : le Japon est à 250% de son PIB et personne ne s’inquiète pour l’avenir du Japon. Et alors que la France est presque entièrement endettée sur les marchés financiers internationaux, l’État italien est endetté envers… les Italiens (pour plus des 2/3), et donc cette affaire ne regarde que les Italiens. Les crétins européistes et la presse à leur solde nous dévoilent l’horreur : la dette est de 37000 euros par Italien. Ça veut dire que chaque Italien possède une créance de 25000 euros sur lui-même ! Quelle horreur pour les gardiens de la doctrine et de la foi qui règnent à Bruxelles. Et d’ailleurs le budget de Conte présente un excédent avant service de la dette, donc il est foncièrement sain au regard des doctrines orthodoxes. Ajoutons que le gouvernement italien est fondé à dépenser un peu plus d’argent que les engagements de ses prédécesseurs : l’état du réseau routier, laissé en partie à l’abandon par les politiques austéritaires des gouvernements précédents demande un gros effort, comme l’a montré la catastrophe du pont Morandi à Gênes. Enfin ce gouvernement – mais quelle mouche les a piqués ? – veut honorer sa promesse de garantir à tous les citoyens italiens un revenu minimal de 700€ par mois.  → plus
Par Denis Collin • Internationale • Vendredi 23/11/2018 • 0 commentaires  • Lu 1145 fois • Version imprimable

Direction de la CGT: stratégie transparente contre colère colorée...

... Au sujet de l'appel à manifester le 1er décembre.


Devant une « grogne », voir plus, venant de la base, la structure se sentant un peu mise à mal et bousculée s’’est empressée d’annoncer que le 1er décembre elle « appelle les citoyennes et citoyens à une journée d’action !!! ».
→ plus
Par Mickael Wamen • Actualités • Jeudi 22/11/2018 • 1 commentaire  • Lu 1428 fois • Version imprimable

Et si l’explication des gilets jaunes se trouvait en Italie…

… qui permet aussi de comprendre l’attitude des Macron, Philippe, Cohn-Bendit, Martinez et quelques autres…


Dans le bras de fer qui oppose le gouvernement italien à l’union européenne, la tension est montée d’un cran. L’UE a en effet rejeté une nouvelle fois ce 21 novembre le nouveau projet de budget italien de la coalition M5S-Lega et annoncé qu’elle ouvrait la voie à des sanctions financières. Tous les arguments sont utilisés pour tenter de justifier le bien-fondé de la position des instances européennes qui nient la souveraineté du peuple italien qui a porté la nouvelle coalition au pouvoir. Ainsi selon le vice-président de la CE Valdis Dombrovskis, il est question d’un risque de voir « le pays s'enfoncer aveuglément dans l’instabilité » ce qui justifierait évidemment « l'ouverture d'une "procédure de déficit excessif" fondée sur la dette ». Mais le fond de la question est ailleurs. La décision des institutions européennes n’est en réalité pas fondée par des impératifs économiques, mais bien par des objectifs politiques. Ce qui est reproché à l’Italie est de s’engager dans « une déviation claire, nette, assumée, et par certains revendiquée », dénoncée par Pierre Moscovici, l’ancien ministre socialiste de François Hollande, aujourd’hui commissaire européen.
→ plus

Les gilets jaunes, l'austérité, ou quand la gauche bobo vient à la rescousse de Macron ...

... Lorsque le coeur du sujet est la politique austéritaire du gouvernement


Le géographe Christophe Guilluy exprime à merveille la fracture politique, sociale et spatiale qui se creuse depuis 30 ans et qui est révélée par le mouvement des gilets jaunes. C’est « la france périphérique » qui ne peut plus s’en sortir, ne peut plus se nourrir, se chauffer, se loger, se soigner… et maintenant se déplacer qui occupe les ronds-points et que Christophe Castaner, au nom du gouvernement Macron-Philippe, voudrait nous cacher en faisant évacuer les manifestants par les forces de police.
→ plus

Le docte, les gilets jaunes, les poujadistes


L’idée est venue d’abord de nulle part, puis elle est passée ici ou là, jusqu’à accéder enfin au plateau de l’émission de la 5, C Politique. Les gilets sont quelque chose d’inédit mais en étudiant bien on découvre pas mal de points communs avec les poujadistes.

Sans vouloir fâcher personne l’idée est totalement ridicule !

En 1956 dans une France grandement politique, Poujade avait juste une idée : accéder au pouvoir suite aux législatives.

En 2018 dans une France en profonde crise politique, les gilets jaunes s’affirment apolitique et je dirai même anti-politique.

→ plus
Plus d'articles (1391 articles sur 93 pages):

Archives par mois


La Sociale

Il Quarto Stato

Calendrier

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31